Boubacar Diaw, Mali

img
« Les acquis de la formation sur les médias sociaux au service de la recherche agricole. Le parcours d’un débutant et la consécration des voeux » (CIpD Eté 2016)
“The benefits of training on social medias at the service of agricultural research. The journey of a beginner and consecration of vows” (ICfD Summer 2016)

Click here for Boubacar Diaw’s story in English.

Avant de débuter cette formation cours en ligne de l’UNITAR  « Collaboration Innovante pour le Développement » (CIpD), j’avais un préjugé et un objectif professionnel sur les médias sociaux :

  • Est-ce que les médias sociaux sont conçus seulement pour faire des postes, actualiser un statut, usurper les identités des internautes ?
  • Comment s’approprier les outils pour booster les activités d’information et de communication au sein du CRRA de Sikasso ?

Dès les premiers jours de la formation j’ai eu la réponse à ma première question. Ainsi, nous apprenions que  les médias sociaux permettent à nos organisations (publiques ou privées) et communautés de travailler avec différents groupes.

J’ai participé à cette formation en tant que directeur de la Documentation Centre régional du Centre pour la recherche agricole. Ce centre dispose d’un réseau de programmes de recherche qui génère chaque année un grand nombre d’informations dans plusieurs formats. Ces trois dernières années, le centre est en manque de communiquer les principaux résultats de la recherche. Suite à l’appel de la formation à travers le CTA web2dev réseau nous avons produit avec plaisir le applicationapplied pour la formation de trouver des solutions à nos problèmes. avec la ferme intention de lever les contraintes identifiées. Notre motivation était grande lorsque nous avons pris connaissance appris sur les objectifs globaux de formation du cours ICFD. Ce concentré sur l’autonomisation des professionnels du développement à utiliser de manière adéquate le potentiel des médias sociaux pour faire un usage novateur de ces outils pour améliorer l’efficience, l’efficacité et la portée de leurs activités.

Toutes les inquiétudes s’étaient envolées suite aux présentations du facilitateur, de la collaboration et des participants de plusieurs nationalités. Le premier module était très léger (car ne comportant pas d’évaluation), et fut le socle de cette formation guidant nos premiers pas. Les conseils et la documentation fournie (le calendrier, le guide de  l’évaluation et de l’utilisateur) étaient tous pertinents. Nous étions sur le bon chemin.

Le Module 2 nous a appris le Web 2.0 dans toutes ses composantes : les outils, leurs rôles et leurs opportunités. Ainsi dans le « Journal de bord » nous disions ceci :  « Tout le monde dans son domaine : les bibliothécaires et documentalistes, les politiciens, les religieux, les jeunes, les enfants, les commerçants, la télé, etc. tous utilisent les outils des médias sociaux pour obtenir de plus amples informations sur un sujet, publier, contribuer au projet de développement collaboratif, Les médias sociaux c’est encore des outils de communication en direction du personnel enseignant, des élèves et des parents. C’est aussi la forte utilisation des téléphones mobile, le commerce en ligne. Les réseaux sociaux sont une fois de plus incontournables. S’y adapter est la condition sine qua non pour la réalisation de nos activités quotidiennes ».

En ce qui concerne les notions élémentaires sur le Web 2.0 nous comprenons maintenant que l’internaute se transforme en développeur informatique. Les outils Web 2.0 sont hébergés et gratuits, il suffit simplement de créer un compte pour y accéder. Ils permettent de partager des contenus et de trouver des personnes qui partagent avec vous les mêmes centres d’intérêt. 

Plus nous progressions plus l’engouement était grand et l’engagement très responsable à tel enseigne que nous consacrons des weekends uniquement pour la réalisation de tests pratiques et la lecture des ressources.        

Les modules 3 et 4 ont mis à nu le travail classique et fastidieux que nous exécutons dans le cadre de nos activités quotidiennes. Désormais nous sommes aptes à utiliser les outils des médias pour améliorer l’efficience, l’efficacité des activités de collaboration, de gestion et de diffusion de l’information et de la communication au CRRA de Sikasso. Par ces modules ce fût la consécration de nos vœux. Ainsi avant la fin de ces deux modules une proposition relative à la mise en place d’une stratégie de communication au sein du CRRA fut initiée et ventilée à travers Google Drive auprès des chercheurs.

Nous animions pendant les pauses-café des discussions à l’image des fora en vue de comprendre le niveau d’appropriation des outils web 2.0 des chercheurs et autres cadres et cibler des personnes ressources pour la gestion future du projet. A travers cette collaboration, les résultats sont intéressants car l’ensemble des participants ont adhéré au projet tout en mettant l’accent sur la nécessité de débuter par un blog.

Pendant neuf semaines nous avons été émerveillés par la qualité et la pertinence des modules et des ressources, la meilleure planification des activités, l’importance des rappels relatifs à la synthèse des fora et au dépôt des devoirs, l’appui constant du facilitateur et le soutien indéfectible de la collaboration sans occulter la participation effective des collègues participants.

En perspective dès la première semaine de septembre le projet sera finalisé. Pour sa validation une rencontre sera planifiée avec l’animateur du collège scientifique. Des séances d’animation à l’intention des jeunes sur les Web 2.0 seront organisées. A l’endroit des chercheurs, l’accent sera mis sur une sensibilisation à l’appropriation des outils de collaboration et de partage.

Nous ne saurons terminer ce témoignage sans présenter de sincères remerciements de la Direction du CRRA de Sikasso au Centre Technique de coopération Agricole et rural (CTA) et l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (l’UNITAR) pour notre invitation à la  présente session.

Nous adressons notre profonde gratitude au CTA, à l’UNITAR, à  Mr. Christophe Hien facilitateur, à l’indéfectible collaboration de Mme Gianna Sanchez,  Mme Aiché Moussa et Mme Maria Luisa Maciera pour toutes les dispositions prises, la qualité et l’expertise avec laquelle la formation a été dispensée et qui ont fait d’elle l’une des plus réussies.

Enfin aux collègues participants, j’adresse mes vives félicitations pour la qualité des travaux (Les blogs sont riches d’expériences), le dévouement et la franche participation qui ont fait de cette formation un succès.

facebook-like-iconContact Boubacar via Facebook

Linkedin Contact Boubacar via LinkedIn

twitter iconContact Boubacar via Twitter

nouveau-logo-google-plus-rond-petitContact Boubacar via Google+

_________________________________

Read Boubacar’s story in English!

“The benefits of training on social medias at the service of agricultural research. The journey of a beginner and consecration of vows.” (ICfD Summer 2016)

Before starting this training, I had a preconception as well as professional goals regarding social media:

  • Are social media tools designed only for posts, updating status, usurping identities of users?
  • How appropriate are the tools to boost information and communication activities within Sikasso CRRA?

During the first days of the training my first question was answered. We learned that social media allows our organizations (public or private) and communities to work with different groups.

I participated to this training “Innovative Collaboration for Development” (ICfD). as manager of the Regional Centre Documentation of Centre for Agricultural Research. This center has a network of research programs that annually generates a lot of information in several formats. These last three years the center failed to communicate the main results of the research. Following the CTA training call through the network web2dev we applied for the training to find solutions to our problems. Our motivation was great when we learnt about the overall goals of the ICfD course. This focused on the empowerment of development professionals to use adequately the potential of social media to make innovative use of these tools to improve the efficiency, effectiveness and scope of their activities.

All worries were gone following the facilitator presentations, the collaboration of participants from several nationalities. The first module was very light (without evaluation) and served as the foundation of this training guiding our first steps. The advice and the documentation provided (calendar, evaluation and user guide) were all relevant. We were on the right path.

Module 2 taught us about the Web 2.0 and all its components: tools, roles and opportunities. Thus in the “Diary” we said this: “Everyone in his field: librarians, politicians, religious, youth, children, merchants, TV, etc. all use social media tools to get more information on a topic, publish, contribute to collaborative development project Social media serves as communication tools for teachers, students and parents. There is also the high use of mobile phones and online commerce. They are important for the realization of our daily activities. ” Concerning the basics of Web 2.0 we understood that the user becomes a software developer. All Web 2.0 tools are hosted; we simply have to create an account to access. They allow you to share content and find people who share the same interests.

The more we progressed, the more enthusiasm and commitment we had to such an extent that we spend weekends for the realization of practical tests and reading resources.

Modules 3 and 4 have exposed the traditional and tedious work we do as part of our daily activities. Now we are able to use media tools to improve the efficiency, effectiveness, collaboration, management and dissemination of information and communication in Sikasso CRRA. With these modules it was the consecration of our vows. So before the end of the two modules a proposal for the establishment of a communication strategy within the CRRA was initiated and ventilated through Google Drive with researchers.

We have participated in discussions forums to understand the level of ownership of web 2.0 and other researchers and managers identify resource persons for the future management of the project. Through this collaboration, the results are interesting because all participants adhere to the project while emphasizing the need to start a blog.

For 9 weeks we were amazed by the quality and relevance of the modules and resources, for better planning, the importance of recalls related to the synthesis of fora and filing duties, the constant support of the facilitator and the effective participation of fellow participants.

In perspective, the first week of September the project will be finalized. For its validation a meeting will be scheduled with the leader of the scientific school. Animation sessions for young people on Web 2.0 will be organized. For the researchers, the focus will be on raising awareness of the appropriation of collaboration and sharing tools.

We will not finish this testimony without presenting the sincere thanks of the CRRA Directorate of Sikasso in Agricultural and Rural Cooperation Technical Centre (CTA) and the United Nations Institute for Training and Research (UNITAR) for inviting us at this session.

We extend our deep gratitude to the CTA, UNITAR, to Mr. Christophe Hien the facilitator, to the unwavering collaboration of Mrs. Gianna Sanchez, Mrs. Moussa Aiché and Mrs. Maria Luisa Macieira for all the arrangements, quality and expertise with which the training was provided and that made it one of the most successful.

Finally, to participants, my peers, I extend my warmest congratulations on the quality of work (Blogs are rich with experiences), dedication and frank participation that made this training a success.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s