Ily Abraham, Burkina Faso

Ily «Un exemple d’utilisation du Web 2.0 dans mon Institut» (CIpD Automne 2013)

 “An example of Using Web 2.0 in My Institut” (ICfD Fall 2013)

 

Click here to read his story in English.

L’évolution de l’Internet a permis la création de nouveaux outils de communication et de travail surtout pour les instituts de recherches comme les nôtres, mais aussi pour les particuliers (Entreprises privées, ONG, Groupements, etc.). Cet exemple qui sera décrit, va se pencher sur une catégorie spécifique d’outils vu lors du cours en ligne de l’UNITAR  « Collaboration Innovante pour le Développement » (CIpD), un cours en ligne sur les médias sociaux du web 2.0 que nous avons reçue grâce à l’UNITAR, la FAO et l’appui technique de la CTA.

Le monde de l’entreprise a vite compris l’intérêt d’utiliser les réseaux sociaux, à des fins financières et favorisant la gestion de leur e-réputation. Ces réseaux, sont devenus le fer de lance de certaines entreprises. En plus de se servir de ces réseaux comme vitrine publicitaire, les marques ont la possibilité d’interagir très facilement avec les internautes par le biais d’informations, d’images ou de vidéos, ce qui permet une efficacité de fidélisation qui n’avait jamais été aussi rapide. Les réseaux leur permettent également d’augmenter les vues sur les médias traditionnels par les clients tels que les affiches publicitaires, les spots télé, les prospectus ou encore les actions de street marketing.

Notre Institut (INERA-CREAF Burkina Faso), ayant un statut à caractère scientifique (Institut de Recherches Agricoles) a décidé comme beaucoup d’autres entreprises de les utiliser à des fins professionnelles, afin de faire participer leurs employés, partenaires et associer et parfois leurs clients à la vie de l’entreprise. Aujourd’hui, toutes les entreprises ont affaire aux réseaux sociaux, qui leur permettent de gérer leur image, de se développer financièrement et d’enrichir leur expérience sur le marché du web qui offre de toutes nouvelles opportunités, auparavant inexistantes. Les employés créatifs s’en donnent à cœur joie et on observe que des nouveaux métiers sont apparus avec l’avènement du web 2.0.

En effet, notre Institut a adapté ses techniques et ses méthodes de travail en fonction des opportunités que leur offrent les réseaux sociaux, et il ne pourrait plus s’en passer de ces nouvelles technologies de travail. Le cours nous a permis de mettre en place avec l’accord de plusieurs jeunes travaillant dans le même programme:

  • Un grand groupe de chercheurs travaillant sur le même programme
  • De nouvelles méthodes de diffusion et vulgarisation de résultats
  • De nouvelles techniques de formations, de sensibilisation et de partage de données
  • Les bonnes pratiques d’utilisation des e-mails
  • Le fait de considérer les utilisateurs comme des co-développeurs d’idées
  • La possibilité de tirer parti de l’intelligence collective
  • De la souplesse dans les interfaces utilisateurs, les modèles de développements et les modèles d’affaires

De plus, il est de fait de constater que notre Institut renferme un volet « formation » réservé à des étudiants faisant des études d’agriculture et venant des universités et grandes écoles de la place pour des stages. Alors le Web 2,0 et les réseaux sociaux qui sont au cœur d’une révolution de l’enseignement et de l’apprentissage y sont le bienvenu.

Les réseaux sociaux se sont fortement développés ces dernières années, notamment grâce à l’explosion du web 2.0. Nous avons assisté à une forte expansion de leur nombre mais aussi de leur type. Dorénavant, chaque internaute peut trouver un réseau social qui lui correspond, qu’il soit à caractère général, thématique ou professionnel. Le développement de ce phénomène a amené les entreprises à se demander si elles devaient y participer et comment s’y prendre. Le résultat apparent est qu’aujourd’hui, toutes les entreprises cherchent à se faire démarquer grâce aux réseaux sociaux.

blogspot_contact_icon Follow Ily on Wordpress

twitter iconFollow Ily on Twitter

____________

 Read his story in English here!

“An example of Using Web 2.0 in My Institut” (ICfD Fall 2013)

The evolution of the Internet has allowed the creation of new communication and work tools, especially for research institutes like ours, but also for individuals (private enterprises, NGOs, Associations, etc.) This example will describe a practical example on the use of some specific tools seen during UNITAR’s e-Learning course “Innovative Collaboration for Development” (ICfD), an online course on social media and web 2.0 that was a reality thanks to UNITAR , FAO and the technical support of the CTA.

The business world has quickly realized the benefits of using social networks for financial purposes and promoting the management of their online reputation. These networks have become the spearhead of some companies. In addition to using these networks as an advertising showcase, brands have the opportunity to interact with users easily through information, images or videos, which allows a retention efficiency that has never been faster. Networks also allow us to increase the views/visits via traditional media by clients such as advertising posters, TV spots, leaflets or street marketing actions.

Our Institute (INERA-CREAF Burkina Faso), an agricultural research institute, decided like many other companies to use social media and web 2.0 tools for business purposes, so as to engage employees, partners and associates, and sometimes their clients, to the life of the company. Today, all companies run their business with the help of web 2.0 tools, which allow them to manage their image, develop financially and enrich their experience in the web market, thus offering new opportunities that were previously unavailable. Creative employees joyfully engage, and it should be noted that new businesses have emerged with the advent of web 2.0.

Indeed, our Institute has adapted its techniques and working methods based on the opportunities offered by social networks. Today, our Institute could not do without these new technologies. The ICfD course allowed us to put up with the agreement of several young people working in the same program:

• A large group of researchers working on the same program
• New methods of dissemination and extension of results
• New techniques of training, education and sharing of data
• Best practices for use of e-mails
• The consideration of users as co-developers of ideas
• The ability to leverage the collective intelligence
• Flexibility in user interfaces, development models and business models

In addition, our Institute includes a training reserved for students studying agriculture and coming from universities and colleges. Therefore, web 2.0 and social networks that are at the heart of a revolution in teaching and learning are mostly welcomed.

Social networks have become increasingly popular in recent years thanks to the explosion of the web 2.0. We have witnessed a boom in the number but also their type. Now, each user can find a social network that corresponds to them, whether for general or professional use. The development of this phenomenon has led companies to consider whether they should participate and how. The apparent result is that today all companies are looking to get out there through social networks.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s